La première gravure

Antonio Pollaiuolo, Combat d'hommes nus ( vers 1470-1475?) .

Vasari situe cette gravure a l'origine du grand art de la gravure
et inaugure une nouvelle ère des grands ateliers renaissants au sein desquels la gravure devenait pratique courante.

....RENTREE : SORTIR

Les origines de l'estampe reste controversée, relevant parfois de revendications partisanes et nationalistes. Parfois, comme celles des deux autres arts majeurs, peinture et sculpture, ces origines relèvent du mythe.

Giorgio Vasari, en tant qu'historien passionné, y a vu l'opportunité d'instituer la primauté du trait sur le modelé et la couleur. L'estampe invention des Modernes, placerait sur un pied d'égalité l'art des Modernes et celui des Anciens.

"C'est le florentin Maso Finiguerra qui est à l'origine de la gravure sur cuivre aux environs de 1460; (...) Il fut ensuite suivi par l'orfèvre florentin Baccio Baldini qui, faible en dessin, ne produisit que des reproductions de compositions inventées par Sandro Boticelli. Andrea Mantegn, informé à Rome de ce procédé, commença à graver un grand nombre de ses oeuvres, comme nous l'avons dit dans sa Vie. Cette invention passa ensuite en Flandre..."


Pour découvrir plus sur les origines italiennes de la gravure ,
allez voir l'expositon "Les premiers ateliers italiens de la Renaissance"
de Finiguerra à Boticelli
Louvre, jusqu'au 3 octobre
Livre de gravures de Jean-Damien Thiollier sur les fables de La Fontaine

Carnets - autoportraits et Livre des Jardins, Yvonne Alexieff

Enjoy



Exposition CIRCUS


+ d'images voir : http://yvonnealexieff.fr/newsletter
mot clé : Bologna 2011


Yvonne ALEXIEFF, exposition au STUDIO D'ARTE INTERNO 11
9 avril - 30 avril 2011

www.STUDIODARTEINTERNO11.COM


Bubbling




















Rechercher dans ce blog

Membres